Site Loader
energie renouvelable barrage du fourperet ernergie hydroelectrique

 

Alors que la transition écologique devient une urgence pour notre planète, CES salue les initiatives adoptées par certaines collectivités. Une communauté de communes du Doubs utilise les énergies renouvelables pour fournir quelques 6 000 usagers. En injectant une électricité verte dans sa distribution d’énergie, un village a été rendu totalement autonome en électricité. Retour sur cette démarche qui fait du bien à la planète !

Les énergies renouvelables: petit rappel

Notre bonne vieille Terre peut fournir à elle seule une puissance considérable en termes d’énergie. Et ce, grâce à des ressources inépuisables:

  • le vent (énergie éolienne) ;
  • l’eau (énergie hydraulique) ;
  • le soleil (énergie solaire ou photovoltaïque) ;
  • la chaleur de la croûte terrestre (énergie géothermique) ;
  • la combustion de matières organiques (énergie biomasse).

Ces différentes sources d’énergie permettent de réduire l’impact sur les émissions de gaz à effet de serre., et notamment une diminution des émissions de CO₂ (qui représente 77 % des émissions produites par l’activité humaine).

Produire une énergie verte : les installations exemplaires du Fourpéret

Dans le Doubs, au cœur des montagnes du Jura, le Syndicat Intercommunal d’Électricité de Labergement-Sainte-Marie (SIEL) fournit à ses habitants une électricité produite à partir d’énergies renouvelables. Une communauté de 10 communes, depuis longtemps investie dans la production d’une énergie propre, développe aujourd’hui encore, de nouvelles technologies pour mener à bien sa transition écologique.

Les installations hydroélectriques

Dès 1906, le SIEL exploite la rivière qui traverse les gorges du Fourpéret (le Doubs) et alimente un barrage hydroélectrique : on utilise la force de l’eau pour la transformer en électricité. En plein essor industriel, la préoccupation climatique n’est pas encore un enjeu capital. Le réseau exploite le barrage du Fourpéret et permet à cette époque d’alimenter en électricité un petit village. Mais devant l’augmentation des besoins en électricité des habitants, le réseau national viendra compléter la production locale. En 2019, une deuxième unité de production a été réhabilitée. Située à Rochejean, la mise en place d’une seconde turbine permet d’injecter l’équivalent de 400 000 kWh dans le réseau (pour comparaison, avec 1 kWh, on peut regarder la TV entre 3 et 5 h).

Les installations photovoltaïques

En installant 939 panneaux photovoltaïques en 2017, la commune de Rochejean a fait un pas considérable en faveur de l’énergie renouvelable : 287 kWc produits par an permettent d’éviter l’émission de 30 tonnes de CO₂. Devant les bénéfices évidents de cette installation, le SIEL décide d’exploiter davantage l’énergie solaire. Un champ de 678 panneaux solaires bifaces voit le jour en 2021. Ces panneaux ultra modernes sont conçus de manière à stocker l’énergie qui provient du reflet de la lumière du soleil sur la neige. La production est ainsi majorée de 40 %.

Rochejean : un village autonome en électricité

Ce champ solaire flambant neuf est une véritable prouesse technologique et écologique. Cumulée avec les installations existantes, l’énergie produite permet d’alimenter un village de 750 habitants, hors besoin de chauffage. Rochejean autonome est le parfait exemple d’une transition écologique réussie.

Poursuivre le développement du réseau : bel objectif pour la planète

Devant les bénéfices environnementaux indéniables, le réseau SIEL souhaite développer les champs solaires. L’objectif étant de fournir aux 9 autres communes du syndicat une autonomie en électricité verte. Le SIEL va plus loin en accompagnant les particuliers qui souhaitent installer des panneaux photovoltaïques pour autoconsommer leur production (4 panneaux sont capables de couvrir les besoins en électricité de 3 personnes, hors chauffage). 

À l’heure où la planète va mal, il est bon de se rendre compte que des solutions existent et qu’elles fonctionnent. Chaque initiative qui vise à réduire l’utilisation des énergies fossiles est un pas de plus vers la neutralité carbone, visée par la France en 2050. 

Sources :

Syndicat Intercommunal d’Électricité de Labergement

https://www.ecologie.gouv.fr/energies-renouvelables

Post Author: Anne LilleRédac'

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial